LA RÉGLEMENTATION DU CONTRÔLE TECHNIQUE

Au-delà de la législation du contrôle technique, c’est votre sécurité, celle de vos proches et le respect de l’environnement qui motivent les contrôleurs AUTOSUR. Pour cela, ils vérifient, visuellement et sans démontage, 124 points de votre véhicule.

Déroulement de votre contrôle technique

Le contrôleur AUTOSUR vérifie votre véhicule à partir de la liste des points de contrôle obligatoires. Il établit et vous commente le résultat du contrôle technique et du procès-verbal (ou rapport).

Ce document indique le cas échéant les défauts nécessitant une remise en état.

Pour mieux comprendre votre contrôle technique, télécharger un Procès-verbal type :

A l’issue du contrôle technique, le contrôleur AUTOSUR apposera sur votre certificat d’immatriculation, à l’emplacement prévu à cet effet, un timbre, dit “timbre certificat d’immatriculation” comportant la date limite de validité de votre contrôle.

Que comporte la vignette contrôle technique ?

Deux lettres peuvent la précéder :

A : les défauts constatés ne justifient pas de contre-visite. Le contrôleur collera une vignette sur la partie inférieure droite de votre pare-brise.

S : Les défauts constatés justifient une contre-visite avant l’expiration d’un délai de deux mois.

Passé ce délai, il vous faudra repasser une visite complète et payante, la règlementation ne permettant aucune dérogation.

Quand faire son contrôle technique ?

Conformément à l’article Article R323-22 du Code de la route sur le contrôle technique, le délai et la périodicité sont définis par des arrêtés liés à la réglementation. Le premier contrôle technique d’un véhicule neuf doit être effectué dans les 6 mois qui précèdent la date du 4ème anniversaire de la 1ère mise en circulation du véhicule. Les suivants doivent être effectués tous les 2 ans. Par exemple, pour un véhicule mis en circulation le 1er juillet 2015, le contrôle technique doit avoir lieu entre le 1er janvier 2015 et le 30 juin 2015. Le contrôle technique est périodique et reste inchangée au cours de la vie du véhicule.

L’article R323-22 du code de la route, traitant du contrôle technique des camionnettes et des voitures de particuliers, reprend les dispositions énoncées précédemment.

Points de contrôle technique obligatoire en 2016

Si vous vous interrogez sur la liste des points du contrôle technique ou sur les aspects de contre visite, nous mettons à votre disposition une brochure reprenant les points qui seront contrôlés lors de votre prochain contrôle technique.

Vous pouvez aussi naviguer sur le site de l’UTAC-OTC, sous la rubrique consacrée au contenu des contrôles.

  • Plaque d’immatriculation.
  • Plaque constructeur, frappe à froid sur le châssis.
  • Présentation du véhicule, conditions d’essai.
  • Energie moteur, nombre de places assises, plaque de tare, compteur kilométrique, type de carrosserie, document d’identification.
  • Frein de service, frein de stationnement, frein de secours.
  • Réservoir de liquide de frein, maître-cylindre, canalisation de frein, flexible de frein, correcteur / répartiteur de freinage, robinet de freinage.
  • Pédale du frein de service, commande du frein de stationnement, câble / tringlerie du frein de stationnement.
  • Disque de frein, étrier / cylindre de roue, tambour de frein, plaquette de frein.
  • Système d’assistance de freinage.
  • Système anti-blocage et/ou de régulation : système anti-blocage et/ou de régulation.
  • Angles, ripage AV.
  • Volant de direction, antivol de direction, colonne de direction, crémaillère / boîtier de direction, biellette / timonerie de direction, rotule / articulation de direction, relais de direction.
  • Système d’assistance de direction.
  • Pare-brise, autre vitrage.
  • Rétroviseur, commande de rétroviseur extérieur.
  • Essuie-glace AV, lave-glace AV.
  • Système de désembuage.
  • Feu de croisement.
  • Feu de croisement, feu de route, feu antibrouillard AV, feu additionnel.
  • Signalisation : feu de position, feu indicateur de direction, signal de détresse, feu stop, troisième feu stop, feu de plaque AR, feu de brouillard AR, feu de recul, feu de gabarit, catadioptre AR, catadioptre latéral (véhicule de plus de 6 mètres), triangle de pré signalisation (en l’absence de feux de détresse pour véhicules légers avant le 01/10/1980).
  • Faisceau électrique.
  • Suspension.
  • Trains, essieux (y compris ancrages) : ressort / barre de torsion, amortisseur, roulement de roue, demi-train AV, demi-train AR, barre stabilisatrice, circuit de suspension, essieu rigide.
  • Roues, pneumatique.
  • Infrastructure / soubassement : longeron / brancard, traverse, plancher, berceau, passage de roue, pieds montants AV-AR, bas de caisse / pied milieu, infrastructure / soubassement.
  • Superstructure, carrosserie : porte latérale, porte AR / hayon, capot, aile, pare-chocs / bouclier, pare-boue / protection sous-moteur, caisse fixée sur le châssis, superstructure / carrosserie (sauf ailes et ouvrants).
  • Anti encastrement/ Protection latérale.
  • Siège, ceinture.
  • Avertisseur sonore et sa commande, batterie, support roue de secours, dispositif d’attelage.
  • Coussin gonflable : coussin gonflable.
  • Dispositif anti vol.
  • Indicateur de vitesse.
  • Groupe moto-propulseur : moteur, boîte, pont / boîte de transfert, transmission.
  • Alimentation : circuit de carburant, réservoir de carburant, carburateur / système d’injection, pompe d’alimentation en carburant, batteries de traction.
  • Echappement : collecteur d’échappement, canalisation d’échappement, silencieux d’échappement.
  • Mesure pollution : teneur en CO et valeur lambda des gaz d’échappement, opacité des fumées d’échappement.
  • Niveau sonore : bruit moteur.
  • Elément d’information : dispositif de diagnostic embarqué (OBD).