évolution du contrôle technique - 1er juillet 2019



Un contrôle pollution plus strict pour les voitures diesel

Le 1er juillet 2019, la réglementation en matière de contrôle technique va encore évoluer avec un renforcement des normes pollution. Nous vous en présentons les grandes lignes afin que vous soyez en mesure de comprendre ces nouveaux changements.


Quel est l’objectif ?

quel-est-lobjectif


Identifier les véhicules diesel émettant plus de particules fines que la limite autorisée.
Ce problème est souvent dû à un filtre à particules endommagé, voire retiré, ce dernier cas de figure étant strictement illégal.



Quel est l’objectif ?

  • Diminuer le parc de véhicules polluants.

  • Réduire le nombre de décès (40 000 chaque année) liés à la pollution, conformément au Plan Climat 2017.



Comment ça marche ?



acceleration-franches

La méthode de mesure a été revue et se base désormais sur des accélérations franches (plus d’essai de décrassage).


search-doc

La valeur mesurée est comparée à la valeur déclarée par le constructeur lors de l’homologation du véhicule, ou, en cas d’absence de cette dernière, à la limite réglementaire générique à savoir.


Comment ça marche ?

On estime que le taux de contre-visite du contrôle
technique devrait passer de 0,8% à 4% environ.



  • 2,5 m-1 dans le cas des moteurs diesel à aspiration naturelle

  • 3,0 m-1 dans le cas des moteurs diesel turbocompressés

  • 1,5 m-1 pour tous les véhicules mis en circulation à partir du 1er juillet 2008, à l’exception de ceux réceptionnés selon la norme Euro 6

  • 0,7 m-1 pour les véhicules réceptionnés selon la norme Euro 6




votre véhicule diesel présente un Taux de pollution élevé ?



Rendez-vous chez votre professionnel, il vous présentera les différentes solutions qui peuvent permettre de faire baisser ce taux :

  • Remplacement d’un filtre à particules

  • Décrassage ou réglage du moteur

  • Ajout d’additifs

  • Changement de pièces…




quel-est-lobjectif